Turista en vacances : que faire pour éviter le drame cet été ?

août 13, 2020

Turista en vacances : que faire pour éviter le drame cet été ?

60%. C’est le pourcentage des voyageurs qui subissent ce sort terrible : la turista, ou tourista, également appelée diarrhée du voyageur. Halte aux idées reçues : elle est toujours d’origine infectieuse, et n’est pas « mécanique » comme on l’entend souvent dans la bouche de nos anciens. Pourquoi ce terme de « turista » ? Car ce désagrément touche en premier lieu les vacanciers en provenance de pays où l’eau potable est facile d’accès. En effet, leur organisme n’est pas habitué à rencontrer des germes en grandes quantités au quotidien.

Certes, cette insupportable coulante est souvent bénigne, mais elle peut dans certains cas entraîner une déshydratation grave, parfois mortelle chez les personnes fragiles, tels que les nourrissons, les personnes âgées, ou encore les individus souffrant d’une maladie chronique.

Voilà donc une bonne raison pour l’anticiper et lire les bons conseils de votre ami Popee, toujours là quand il s’agit d’accompagner vos popotins sereinement au petit coin. C’est parti pour les nouveaux conseils Spécial Été : voici les bonnes astuces pour lutter avec succès contre la turista pendant les vacances !

 

I - Les principaux symptômes de la turista : faciles à détecter, durs à éradiquer !

Les symptômes les plus courants ? Maux de ventre et diarrhées, qui peuvent vous amener à utiliser le papier toilette Popee trois à huit fois par jour. Par diarrhées (une orthographe compliquée qui plus est…), on entend des selles de consistance liquide ou molle. C’est bon pour le business de votre petit poussin préféré me direz-vous, certes. Mais pas forcément pour votre bien-être à vous. Alors évitons !

Dans certains cas, des nausées ou des vomissements s’ajoutent aux premiers symptômes décrits précédemment. La fièvre et/ou du sang peuvent également apparaître et dans cette situation, un avis médical s’impose dans les heures qui suivent les premières manifestations. Il faut se méfier tout particulièrement du risque de déshydratation, qui demeure la complication principale.

Par ailleurs, la période la plus à risque se situe dans les trois à cinq jours après l’arrivée sur le lieu de vacances, car c’est le moment où les touristes sont les moins vigilants, trop heureux de profiter pleinement des lieux paradisiaques tant attendus toute l’année.

Turista en vacances : que faire pour éviter le drame cet été ?-Les principaux symptômes de la turista-Popee papier toilette

II - Les causes de la turista en vacances : pourquoi moi, pourquoi ici, pourquoi maintenant ?!

Cette diarrhée du voyageur est la conséquence de la contamination par des germes, présents dans une boisson ou un aliment que l’on ingère sans précautions. Les agents infectieux les plus souvent en cause sont des bactéries telles que l’Escherichia coli, des shigelles, des salmonelles, le Campylobacter, des virus comme le rotavirus ou des parasites tels que les amibes.

Une hygiène insuffisante, comme l’utilisation d’une eau non-potable, favorise la transmission de ces germes. Les pays les plus concernés sont ceux où le système de purification de l’eau n’est pas encore abouti, soit les pays en voie de développement. En Europe, on trouve un certain nombre de cas à Malte, en Grèce, mais aussi en Espagne et au Portugal, dans des proportions nettement moindres.

Turista en vacances : que faire pour éviter le drame cet été ?-Les causes de la turista en vacances-Popee papier toilette

Quelques chiffres intéressants pour mieux comprendre l’origine de ce mal finalement facile à éviter, ou en tout cas à prévenir :

  • 98 % des voyageurs qui déclarent une turista n’ont pas respecté les règles de précaution concernant l’utilisation de l’eau au quotidien
  • 71 % ont mangé des crudités ou des salades
  • 53 % ont mis des cubes de glace dans leur boisson

Moralité : soyez prudents dès l’arrivée sur le lieu de vacances, et votre séjour n’en sera que plus réussi ! Par exemple, pour se brosser les dents, mieux vaut utiliser de l’eau du robinet préalablement purifiée par des comprimés vendus en pharmacie ou dans certains magasins de sports. Vous pouvez aussi recourir à des systèmes de purification de l’eau. De la même façon, on évitera d’avaler de l’eau lorsqu’on est sous la douche.

 

III - Les solutions pour lutter efficacement contre la turista en vacances : 5 remèdes simples et naturels pour passer un bel été

Se réhydrater !! 

Le traitement habituel de la turista est simple : la réhydratation par voie orale, avec de l’eau en bouteille, du thé léger, du jus de fruits dilué dans de l'eau potable, du Coca-Cola non « light », du bouillon de légumes, de la soupe, ou encore du lait de noix de coco. Si la diarrhée persiste, des solutions médicamenteuses sont nécessaires mais là, ce n’est plus du ressort de Popee : on vous laisse vous rendre rapidement chez le médecin le plus proche !

 

Prendre de l’huile essentielle d’origan

L’huile essentielle d’origan est un anti-infectieux très efficace. Nous n’irons pas jusqu’à dire qu’elle peut remplacer un antibiotique bien sûr, mais la version en capsule prise trois fois par jour pendant cinq à sept jours a des effets très bénéfiques sur la flore intestinale. À éviter chez la femme enceinte cependant, comme la plupart des huiles essentielles d’ailleurs. 

 

Boire une tisane au thym

Le thym, en plus de sentir délicieusement bon, est un anti-infectieux puissant, antiseptique et antifongique. C’est aussi un anti-spasmodique digestif qui lutte contre les mauvaises bactéries présentes à l’intérieur de votre ventre. Alors n’hésitez pas : laissez infuser deux cuillères à café de thym dans de l’eau bouillante, pendant cinq à dix minutes. Trois tasses par jour pourraient vous requinquer bien vite, en parallèle d’une prise régulière d’eau potable. 

 

Profiter d’une huile essentielle de basilic

Le basilic est ce qu’on appelle un tonique digestif. Traduction ? Il agit aussi bien au niveau digestif que nerveux, en réduisant les spasmes liés au stress, donc les douleurs. Comment l’utiliser ? En massage sur le ventre, dilué dans une huile végétal quelconque (olive, argan, amande douce). 

 

Se délecter d’un bon vieux jus de carotte

La carotte, en plus de rendre aimable et de faire les fesses roses, est un super régulateur de la fonction digestive. Il est meilleur frais, à la sortie d’une centrifugeuse idéalement. Cependant, n’en abusez pas : pas plus de deux verres par jour, au risque d’aggraver votre diarrhée !

Turista en vacances : que faire pour éviter le drame cet été ?-5 remèdes simples et naturels contre la tourista-Popee papier toilette

Sur ces bonnes paroles, nous vous souhaitons un très bel été : consommez Popee avec modération, lavez-vous bien les mains et surtout, profitez de vos proches et reposez-vous !!  

Nous espérons que cet article vous sera utile !
Vous avez déjà attrapé la turista ? Dans quel pays ? Dites-nous en commentaire 😊
🐣  Bonnes vacances et à très vite les Popees ! 🐣

Laisser un commentaire